Les anti vaccins ont perdu la guerre des réseaux sociaux

Plus la pédagogie sur les vaccins croit, plus le complotisme diminue" Les discours complotistes et antivaccins peuvent faire passer les réseaux sociaux pour des lieux violents. Mais pour Bruno Breton, CEO et fondateur de Bloom, la grande majorité des conversations sur les plateformes reste bienveillantes . Décryptage.